Pourquoi fait on de la photo ?

June 9, 2016

 

Laissons donc répondre quelques photographes ... 

 

Dorothea Lange (Bourse Guggenheim) : 

Un appareil photo est un outil pour apprendre comment regarder sans appareil.

Chacun devrait vraiment utiliser un appareil photo comme s’il allait être complètement aveugle demain.

Choisissez un thème et travaillez le jusqu’à épuisement. Ce doit être quelque chose que vous aimez vraiment ou que vous détestez vraiment.

 

Bruce Gilden (Agence Magnum, European Publishers Award for Photography, Guggenheim Fellow) :

Photographiez qui vous êtes.

 

Constantine Manos (Agence Magnum, Médaille d’excellence Leica, Prix d’Arles, New York Art Directors’ Award) :

Essayez de ne pas faire de photos qui montrent simplement à quoi ressemble quelque chose. Par la façon dont vous mettez les éléments d’une image dans un cadre, essayez de montrer quelque chose qui n’a jamais été vu auparavant, et qui ne sera plus jamais vu.

 

David Alan Harvey (Agence Magnum) :

Vous devez avoir quelque chose “à dire”. Vous devez être brutalement honnête avec vous-même à ce sujet. […] Aujourd’hui, avec la capacité de chacun à produire des images techniquement parfaites avec un téléphone, vous avez besoin d’être un “auteur”. […] Sans idées tangibles, pensées ou sentiments, et sans quelque chose de presque littéraire susceptible de contribuer à la conversation, le photographe d’aujourd’hui va se retrouver perdu dans l’océan de la médiocrité. À présent, la photographie est clairement devenue un langage. […] Soyez alors un poète, pas un écrivain technique.

 

Steve McCurry (Agence Magnum, Médaille d’or Robert Capa, 1er prix World Press Photo, membre de la Royal Photographic Society, etc.) :

Si vous regardez le travail des photographes que vous admirez, vous verrez qu’ils ont trouvé un endroit ou un sujet particulier, qu’ils l’ont creusé profondément, et qu’ils en ont extrait quelque chose de spécial. Cela requiert du dévouement, de la passion, et du temps.

 

Richard Avedon :

Il n’y a aucune vérité en photographie. Il n’y a aucune vérité sur la personne de quiconque. Mes portraits sont bien plus tournés sur moi-même que sur la personne que je photographie.

Le moment où un fait ou une émotion est transformé en photographie n’est plus un fait mais une opinion. Il n’y a aucune inexactitude en photographie. Toute photographie est exacte. Mais aucune d’elles n’est la vérité.

La caméra ment toujours. Tout ce qu’elle fait est mentir puisque vous choisissez un moment plutôt qu’un autre. Dès que vous avez fait ce choix, vous avez menti à propos de quelque chose de plus large. […] Chaque artiste trie et choisit le moment qu’il souhaite peindre où au sujet duquel il veut écrire. Les photographes font pareil.

Je pense que le plus gros problème vient du fait que la photographie n’est pas un reportage, ce n’est pas du journalisme, c’est de la fiction. Quand je vais dans l’Ouest et que je travaille sur la classe ouvrière, c’est ma vision. Comme John Wayne est la vision de l’Ouest par Holliwood. Cela signifie que mon idée de la classe ouvrière est une fiction.

 

 

Please reload

Featured Posts

Un photographe ... Qu'est ce que c'est ? (3)

July 5, 2016

1/10
Please reload

Follow Us
  • Facebook Clean

© 2017 Marc MERCIER PHOTOGRAPHY