Faire des reportages dans un état policier ?

May 29, 2016

 

Les "forces de l'ordre" et plus largement tout "détenteur de l'autorité publique" et membre de l'administration refusent, souvent violemment ou de manière menaçante que l'on photographie ou filme (sur la voie publique) leurs fréquentes infractions et leurs pratiques et manières de plus en plus douteuses ...

... et ne serait ce qu'à titre personnel je pourrai citer de très nombreux exemples et noms ... gendarmes, policiers ou CRS, huissiers, agents du fisc, du Trésor, du RSI ou de l'URSSAF, personnel de Mairies ou de Préfectures ... etc. la listes est longue !

 

Mais les manifestations des dernières semaines ont donné lieu à des scènes que l'on croyait réservées aux états policiers et aux dictatures ...

Maintenant faire des images des débordements des "Autorités" met votre liberté et votre vie en péril : on vous vise délibérément pour vous blesser et on vous arrête sous de faux prétextes !

Photographier ou filmer sur la voie publique fait de vous une cible ... 

 

L'exemple qui suit ... un parmi tant d'autres qui circulent est est la preuve manifeste !

 

 

Auteur : Émilie Massemin

Source : http://reporterre.net/Un-CRS-a-tire-une-grenade-sur-un-realisateur-et-l-a-blesse-pour-l-empecher-de

Un CRS a tiré une grenade sur un réalisateur - et l’a blessé - pour l’empêcher de filmer.

Voici la vidéo :

 

Le réalisateur Joël Labat a été sévèrement touché à la cuisse par une grenade lacrymogène lancée par un CRS. Celui-ci l’a visé dans son tir tendu, lors de la manifestation du 17 mai.

Mais M. Labat et son épouse ont filmé la scène.

On voit d’abord un jeune homme se faire embarquer par des policiers en civil casqués et masqués.

Puis un groupe de CRS se décale vers la gauche et l’un d’eux, s’accroupissant, vise soigneusement en direction du cameraman et tire.

« Les tirs tendus sont interdits ! Les tirs tendus sont interdits ! » hurle un manifestant situé hors champ.

Le cameraman recule, un jeune s’interpose, les tirs se poursuivent.

Ces images, prises lors de la manifestation du 17 mai contre le projet de loi travail, sont édifiantes.

Et le petit film, de près de trois minutes, s’achève sur la photo de l’énorme hématome du preneur d’images, touché à la cuisse.

 

Please reload

Featured Posts

Un photographe ... Qu'est ce que c'est ? (3)

July 5, 2016

1/10
Please reload

Follow Us
  • Facebook Clean

© 2017 Marc MERCIER PHOTOGRAPHY