Rechercher

Découvrez "Tori" de Masao Yamamoto


Auteur : Helena Calmfors

Source : http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2017/01/25/article/159935390/masao-yamamoto-tori/

Tori, qui veut dire “oiseau” en japonais, est la sixième exposition de Masao Yamamoto à la Galerie Yancey Richardson. Elle reflète l’obsession de l’artiste pour les oiseaux. L’exposition comprend des photographies tirées à la main, couvrant la carrière de Yamamoto, ainsi que des œuvres récentes, des rouleaux de papier traditionnels japonais. Les images, manipulées avec du colorant et de l’encre, semblent se situer entre peinture et photographie. Les photographies sont de précieux petits chefs-d’œuvre, mesurant en moyenne 8 x 12 cm et donnent un sentiment d’intimité mystérieuse comme si le spectateur regardait dans un autre monde.

Tori reflète l’art de Yamamoto, centré autour de la croyance que les humains ne sont qu’une petite partie de la nature. Les œuvres sont présentées comme des fragments de souvenirs d’une autre forme de vie, qui existe en même temps que nous sur cette planète, mais démontrent aussi la similitude entre oiseaux et humains. Un des meilleurs exemples pour sa ressemblance avec l’humain est l’image d’un pigeon qui regarde son reflet dans un étang. La contemplation de soi et l’évaluation du rôle que l’on tient dans le monde est un phénomène attribué à l’humanité seule, une croyance contestée par la photographie de Yamamoto. Une autre image frappante dans l’exposition est un portrait à grande échelle d’un hibou blanc. Le portrait délavé et plein de douceur prend une apparence ancienne, rappelant les photographies du tournant du siècle, et une fois de plus exprime une qualité très humaine de l’oiseau.

Dans cette exposition, la petite échelle est vraiment importante car elle donne au spectateur une relation proche et personnelle avec les œuvres et ne le laisse pas éviter un examen approfondi. Ce qu’il découvre est une sorte d’univers parallèle, à l’intersection de l’homme et de la nature, raconté à travers des images poétiques où tous les êtres ont une vie faite de jours et de moments. La douceur et l’intimité des thèmes, qu’accentue la petite taille des œuvres, leur prêtent une aura de fragilité et nous parlent du caractère éphémère de la vie. Il s’agit-là d’une réflexion sur notre place dans le monde : nous ne sommes pas une espèce en dehors de la nature, mais nous en sommes partie intégrante.

Masao Yamamoto, Tori

Galerie Yancey Richardson

525 W 22nd St

New York, NY 10011

Etats-Unis


© 2020 Marc Mercier Photography