Rechercher

Sortie de : Histoire de la photographie européenne du XXe siècle


Source : http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2017/01/02/article/159931821/histoire-de-la-photographie-europeenne-du-xxe-siecle/

Cette Histoire de la photographie européenne (1900-2000) est un projet international publié en anglais en trois volumes de 600 pages chacun et tirés à 5 000 exemplaires.

Il y a eu plus de 45 contributeurs venant de 35 pays différents. Ce projet a été coordonné par Vàclav Macek, professeur à l’Université de Bratislava et directeur du Mois de la photographie de cette même ville. Le volume 1 couvre la période 1900-1938, le volume 2 la période 1939-1970 et le volume 3 la période 1971-2000. Ils sont construits sur un ordre alphabétique par pays. Abondamment illustrés, ils comportent, outre le texte principal, des biographies de chaque artiste important cité dans le texte et une bibliographie. Ce volume 3 a été présenté à Paris le 10 novembre 2016 à la Maison européenne de la Photographie.

Le volume 3 intitulé La Photographie française de 1970 à 2000 est notamment introduit par un article de Pierre-Jean Amar qui écrit : « C’est à la demande de Vàclav Macek que j’ai écrit cet article sur la photographie française de 1970 à 2000. J’ai choisi d’insister sur quelques points essentiels de cette période et en particulier sur l’âge d’or du photojournalisme avec la création des grandes agences comme Gamma, Sygma et Sipa et la découverte de plusieurs jeunes talents comme Guy Le Querrec, Sebastião Salgado, Raymond Depardon ou Gilles Caron. L’autre domaine sur lequel j’ai mis l’accent est le développement de la photographie appliquée dans la mode, l’architecture et la publicité. Le monde de la presse et de l’édition sont étudiés avec des livres et des magazines qui vont marquer leur époque comme le grand livre de la Datar, Le Voyage Mexicain de Bernard Plossu ou la création du magazine Photo. Cette histoire de la photographie française est aussi marquée par la mise en place d’un marché de l’art : la photographie commence à se vendre au même titre que la peinture ou la gravure. Les humanistes comme Cartier-Bresson, Doisneau ou Ronis voient leurs tirages prendre de la valeur et la photographie plasticienne pénètre le même marché que celui de la peinture avec des œuvres souvent monumentales comme celles de Christine Spengler, Georges Rousse ou Yan Morvan. J’ai choisi un certain nombre d’illustrations privilégiant quelquefois des auteurs moins célèbres mais dont le travail est digne d’intérêt.»


© 2020 Marc Mercier Photography