Rechercher

Un photographe ... Qu'est ce que c'est ? (3)


Devenir photographe… et en vivre !

Si si .. sans blagues !

En France, photographe c'est une multitude de statut professionnel… et fiscaux !

Comme il est impossible de faire de simple ici…

... on peut facturer de six manières différentes avec une fiscalité spécifique chaque fois

... on peut être indépendant sous six statuts différents et salariés avec autant de type de contrats spécifiques différents aussi !

...et malheur à vous si vous pratiquez une autre forme d'expression artistique en même temps,

... si vous travaillez d'une manière ou d'une autre avec de l'audiovisuel et faites de la recherche-développement dans ces domaines !

Là vous deviendrez complètement fou face aux incongruités et harcèlement permanent de l'administration qui ne comprend pas qu'une seule personne puisse faire autant de choses à la fois…

Ceci dit quand on voit ce que font les membres de la dite administration… on comprend qu'ils ne comprennent pas qu'on puisse faire plus de choses à la fois !

Mais ça ne répond pas la question…

De nos jours, il y a plein d'écoles, de formations qui vous font miroiter fortune, célébrité, etc…

Des sites comme WeeMove et consorts qui vous annoncent qu'ils vont faire de vous une figure de la nuit de votre ville de votre région ou un acteur artistique incontournable !

Et 99 fois sur 100… Ça ne marche pas

Quelle surprise !

Moi je suis d'une autre génération… quasiment préhistorique on pourrait dire même : j'ai commencé comme tous ceux de ma génération et de ce qui m'ont précédé :… par hasard presque !

C'est la nécessité de gagner de l'argent et nos "formations d'origine" qui ont orienté notre pratique au début ... dans mon cas, l'archéologie ...

Bien souvent, une rencontre fortuite nous a amené à la pratique professionnelle de ce métier !

Une seule personne ... et tout commence !

Si, on a certes commencé la photo par passion ... bien souvent le noir et blanc, d'ailleurs ...

En fait donc de tendances et de goûts personnels et de circonstances particulières est né une activité professionnelle ... dans laquelle l'argent n'occupe que une place largement secondaire ...

Et ça c'est valable pour beaucoup de photographes qui ont précédé la génération la plus récente : tous en ont témoigné ... de Capa (cf wikipedia) à Doisneau (cf wikipedia) ... ou ans des registres plus artistiques, comme Brihat :

(si le lien ne fonctionne pas : cliquer ici)

et la liste pourrait s'allonger indéfiniment depuis les débuts de "l'histoire de la photo" !

Nous sommes quasiment tous arrivés la un peu par hasard, contrairement à ce que l'on voit maintenant où le phénomène inverse se passe : "on veut devenir photographe ... et on renonce devant la difficulté", car c'est loin d'être simple et facile et comme l'explique bien Denis Brihat, ça ne l'a jamais été!

Ayant débuté la photographie jeune, à l'époque de l'argentique (et de biens d'autres techniques...), il était peu aisé de faire des milliers de photos à la suite (trop cher et trop lourd à transporter !).

Que ce soit pour les travaux "personnels" ou les photos "privées" que l'on faisait,

... pour les travaux de commandes (reportages, immobilier, architecte, mode, mariages, portraits, etc...)

avec, bien sur, toutes les retouches et travaux que les désidératas des clients souhaitaient ...

À l'heure actuelle, on fait croire aux jeunes photographes que ce sont des artistes et à l'argent "facile"

... et éventuellement à une reconnaissance de leur "Art" rapide sinon immédiate !

On ne leur parle jamais du quotidien, de l'administratif à faire, ni des réalités financières et, de plus en plus, juridiques !

Et pourtant, la réalité est là aussi et surtout : pas dans l'auto-congratulation d'une expo d'école ou fac, ni dans les "like" Facebook d'une page que l'on prétend "pro" (bien souvent sans être réellement d'ailleurs!)


© 202 Marc MERCIER PHOTOGRAPHY