Rechercher

Censure à Narbonne !


source : http://www.enrevenantdelexpo.com/2016/03/07/louis-jammes-censure-narbonne-aspirateur-lexpo-lucie/

Louis Jammes censuré à Narbonne !!!

L’aspirateur – Lieu d’art contemporain à Narbonne « accueille » depuis le 5 mars et jusqu’au 30 avril, le photographe Louis Jammes pour Lucie, un parcours rétrospectif dans son travail

Le 7 mars, on a appris par les réseaux sociaux que plusieurs de ses photographies ont été censurées par le Didier Mouly, le maire de Narbonne !

Sur sa page Facebook, le photographe écrivait le 6 mars :

« Didier Mouly, le maire de Narbonne, censure mon travail sur l’exil. La mairie refuse que je colle mes images de migrants à l’extérieur, au regard des passants Narbonnais. Cette partie de l’exposition était prévue depuis le début du projet et se trouve dans le catalogue de l’exposition ».

Ce matin, on apprenait que la présentation d’un portrait de Jean Michel Basquiat, 1988, plusieurs fois exposé et montré au musée Paul Valéry l’été dernier à l’occasion de l’exposition Figuration Libre – L’Histoire d’une aventure, est également été interdit !!!

Dans une chronique sur son blog Contre Regard, Michel Santo ajoute que vendredi 5 mars, jour du vernissage, 25 de ses œuvres étaient « restées en rade »…

On reste stupéfait et pour le moins inquiet devant une telle situation… et un tel mépris pour le travail d’un artiste ! À suivre…

Rappelons que Louis Jammes est actuellement exposé à la Collection Lambert à Avignonoù sa série Bag People accueille le visiteur dans le hall de l’Hôtel de Caumont. Une autre série, Sans titre, 1990, sérigraphié sur aluminium, est-elle accrochée au premier étage de la collection, elle montre des enfants témoins de la guerre entre Serbes, Croates et Bosniaques.

D’autres photographies de Louis Jammes, acquises par Yvon Lambert sont accrochées aux cimaises du musée de Vence dans l’exposition De Warhol à Basquiat, dont un portrait de Lou Reed et le célèbre portrait à la corde de Basquiat.


© 202 Marc MERCIER PHOTOGRAPHY